jeudi 19 février 2015

Windows Server 2003 : Fin de mandat…

Bonsoir à tous,

D'ici la mi-juillet prochain, Windows Server 2003 et 2003 R2 auront terminé leur mandat et de là s'arrêteront les mises à jour de sécurité.
Vu le nombre d'instances serveur de ce système, il y a fort à parier que toutes n'auront pas migré.
D'après le Gartner Group, ce ne sont pas moins de 8 million de licences qui seraient en service.

Cependant, en 5 mois, il n'est pas possible de prévoir convenablement une migration vers un système actuel. Sachant qu'une migration se prépare au moins 12 à 18 mois à l'avance, les entreprises concernées seront confrontées d'une part aux problèmes de sécurité des systèmes installés et d'autre part à ceux de la migration proprement dite.

Lorsque l'on possède des équipes réduites pour gérer le quotidien, une intervention extérieure est nécessairement de mise pour toute réflexion de migration à brève échéance.

Rien que la question de la compatibilité des applications existantes risque fort de couvrir le délai restant pour arriver au 14 juillet fatidique. Pourtant, il s'agit-là d'une question très importante à ne pas négliger pour une migration de parc...
Pour obtenir une réponse aux questions de support Microsoft, après le 14 juillet, il ne restera que les contrats au prix fort - offre qui n'existe pas encore - comme cela s'était passé avec feu Windows XP...


Il faut se rallier à une bien triste réalité : des failles système sont découvertes régulièrement et ne seront plus corrigées mais exploitées comme c'est le cas depuis toujours. Une menace sérieuse sur les serveurs exposés est à prendre en compte et à ne pas négliger.

C'est la raison pour laquelle repousser l'échéance, quel qu'en soit le motif, n'est plus une raison valable compte tenu de la gravité de la situation.

Ensuite, entre Windows Server 2003 et 2012, il y a d'autres paramètres intéressants à prendre en compte :
- Les applications serveurs passent du 32 au 64 bit,
- La disponibilité de la virtualisation avec Windows Server 2012 offre une solution rapide de virtualisation et donne surtout la possibilité de repenser les architectures.
- La virtualisation joue un rôle important en permettant de gérer plus efficacement les ressources matérielles.
- Ensuite la virtualisation aide à réaliser de substantielles économies : moins d'ordinateurs physiques, c'est une consommation d'énergie moindre, donc une réduction de l'empreinte de carbone.


Ces conseils rappelleront peut-être aux décideurs en retard de débuter une réflexion active sur cette migration de serveurs qui reste quant à elle inéluctable et nécessaire.

Plus d’informationshttp://www.microsoft.com/fr-fr/server-cloud/products/windows-server-2003/
Fiche technique migration : http://download.microsoft.com/download/9/4/7/947DB7A4-83F3-4D4C-B89A-BB1119F9069E/Windows_Server_2003_Migration_Datasheet_fr_fr.pdf
Virtualisation des applications d’entreprise : http://www.microsoft.com/fr-fr/server-cloud/solutions/virtualizing-enterprise-applications.aspx


Bonne soirée.
Patrice.